Création emailing Agence de référencement Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter

A quel moment devez-vous vous soucier de votre e-réputation ?

De 3
A quel moment devez-vous vous soucier de votre e-réputation ?

 
Nous avions abordé cette notion lors d’un précédent billet, l’e-réputation. Grâce à ce billet, vous savez maintenant pourquoi il est essentiel (oui, j’ai bien dis essentiel !) de se soucier de sa réputation en ligne.

Vous n’êtes pas encore convaincu ? Petit retour en arrière sur les 5 Bonnes raisons de gérer sa présence sur le web.

 

Nous avons tous une présence en ligne

Vous ! Oui vous ! Vous avez développé, à votre insu ou non, une présence en ligne, une vitrine virtuelle. L’e-réputation concerne aujourd’hui tout le monde, et que vous le vouliez ou non, vous êtes tous susceptible d’avoir une présence en ligne, bien souvent indélébile : photo sur laquelle vous avez été identifiée, avis de consommateurs, messages sur des forums…
Cette présence peut être : voulue (ce que vous souhaitez montrer de vous sur le web) ou subie (ce que les autres disent de vous).

Quel que soit votre activité, votre niveau de connaissance web ou votre âge, nous vous recommandons vivement de prendre en main votre e-réputation dès maintenant, avant que quelqu’un ne le fasse à votre place !

 

Qui s’intéresse à votre e-réputation ?

Votre présence en ligne peut être due à différentes situations : recherche d’emploi, vente de produits ou services, recherche d’un bien immobilier, recherche de la perle rare ou tout simplement d’un rendez-vous galant… Quel que soit l’objet de votre présence, il y aura toujours quelqu’un prêt à se servir d’un moteur de recherche pour en savoir davantage sur vous : consommateurs, partenaires, employeur, recruteurs, collaborateurs, collègues de travail…

Prenons la recherche d’emploi : Cas typique où votre e-réputation entre en jeux. Lorsque vous êtes dans cette situation, la grande majorité des recruteurs n’hésitent pas à taper votre nom sur Google.
Curiosité ? Prudence ? Vérification de certaines allégations ? Très certainement les 3 !
En quelques clics, le recruteur accède à vos différentes identités numériques. Avant même de vous rencontrer, il se fait une première image de vous. Malheureusement, cette dernière n’est, bien souvent, pas très positive.

Comment éviter cela ? Soyez vigilant sur ce que l’on dit de vous sur le web !

 

Vos premiers pas dans la gestion de votre e-réputation

Vous l’aurez compris, il ne faut pas attendre mais AGIR ! Voici quelques conseils simples qui vous permettront de mettre un premier pied dans la gestion de votre e-réputation :

  • Soyez proactif : Occupez efficacement et durablement la toile en publiant régulièrement du contenu, afin de passer du statut de spectateur à celui d’acteur de votre présence digitale.
  • Surveillez ce qui se dit sur vous : Effectuez une veille permanente vous permettra ainsi de prendre en main votre identité numérique. De nombreux outils (gratuits ou payants) sont à votre disposition pour créer des alertes sur les requêtes que vous souhaitez surveiller et ainsi recevoir des notifications associées à certains mots-clés.
  • Maîtrisez et gérez, sans subir : En surveillant votre réputation sur internet, vous anticipez les menaces susceptibles de vous faire du tort. Vous avez une longueur d’avance, ce qui n’est pas négligeable !

Rester net sur le net

 

Jauger votre e-réputation en 2 minutes

Si si, je suis certaine que vous avez 2 minutes de votre temps à consacrer à ce petit test :)
Allez c’est parti –> http://netsurlenet.paris.fr/

Vous aimez cet article ? Partagez-le :-)

Articles que vous pourriez aimer :

3 commentaires

  1. Bonjour ! Merci pour cet article très intéressant et toutes les piqûres de rappel :)

  2. Belkawired from consultant seo dit :

    c’est un bon article résumant grossomodo la façon de gérer sa e-réputation, et dieu sait si certaines personnes se lachent sur les médias sociaux vis à vis de leur employeur, leurs collègues, de leur entreprise. A l’heure actuelle la plupart des entreprises épient leurs salariés sur les médias sociaux afin de savoir si c’est un bon ou mauvais élément, c’est déjà présent dans les recrutements…

  3. Franck dit :

    Merci pour ce post fort intéressant et l’infographie de la Cnil que je ne connaissais d’ailleurs pas.

    Beaucoup de personnes sur le net ne se rendent pas compte du nombre de traces qu’ils peuvent laisser. Autour de moi (à l’exception du travail ;) ), je le vois régulièrement et la plupart s’en fichent royalement.
    Sauf que lorsqu’on leur montre leur photo de profil Badoo et autres services sympathiques en ligne qui ressort sur leur nom/prénom, les traits du visage se figent ^^

    Cela peut vraiment être un problème, comme vous le dites, pour de la recherche d’emploi. Surtout quand on sait que plus de 80%, il me semble, des employeurs, filent sur Google lorsqu’un CV les intéresse…

Laisser un commentaire

Notre site utilise KeyWordLuv. Entrez VotreNom@VotreMotClé dans le champs "Nom" pour commenter nos articles. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>